An EcoTroph modelling package for

EcoTroph (ET) est un modèle de fonctionnement écosystémique hyper-simplifié, articulé autours de l'idée qu'un écosystème peut être représenté par sa distribution de biomasse en fonction du niveau trophique (le spectre de biomasse) (Gascuel 2005 ; Gascuel et al. 2009 et 2011). Le fonctionnement de l'écosystème est alors réduit à un flux de biomasse transitant des bas aux hauts niveaux trophiques, en raison des processus de prédation et d'ontogénie.

Le modèle s'appuie sur des équations de flux assez simples (voir Gascuel et al. 2011) et permet d'explorer de manière théorique et pratique le fonctionnement de l'écosystème. Il fournit notamment à l'utilisateur des outils de diagnostic de l'impact de la pêche à l'échelle de l'écosystème. Une telle approche, au sein de laquelle la notion même d'espèce n'est plus explicitement représentée, peut être considérée comme un stade ultime de l'utilisation des niveaux trophiques pour la modélisation écosystémique. En simplifiant le fonctionnement de l'écosystème étudié à l'extrême et en se concentrant sur le flux trophique de biomasse de manière quasi-physique, il constitue une nouvelle manière de regarder un écosystème. L'approche apparait ainsi très complémentaire des modèles existants (notamment EwE, mais aussi Osmose, ...).

EcoTroph peux être calibré soit à partir d'un modèle Ecopath préexistant, soit de manière autonome, notamment adaptée aux situations dites data poor. En outre, le modèle peut être utilisé soit sous forme de plug-in disponible au sein du logiciel Ecopath with Ecosim, soit au travers des commandes R disponibles sur le présent site. Il faut noter que ces commandes R constituent une version actualisée du modèle (conforme à Gascuel et al. 2011).